AVIAMA, LA PRIMA RETE DELLE CITTA AMICHE DEL TEATRO DI FIGURA

01/11/2010

 

Eventi

Da anni covava l’idea della creazione di una messa in rete delle città che hanno come interesse il teatro di figura. Alla fine del mese di settembre 2010 si sono ritrovate a Charleville-Mézières diverse delegazioni invitate a porre le basi dell’associazione AVIAMA ovvero le città amiche del teatro di figura.

Undici delegazioni spesso guidate dai sindaci venivano dal Mali, dal Giappone passando dalla Russia; per l’Italia era presente la città di Piacenza (e non quelle di Palermo, Cervia, Torino o Milano…sic?) ed hanno posto le basi per una collaborazione totale riguardante le politiche della marionette nelle rispettive città e la messa in comune di riflessioni e di azioni da programmare in comune.

 

AVIAMA LE RESEAU DES VILLES AMIS DE LA MARIONNETTE

La réunion fondatrice de l'Association des Villes Amies de la Marionnette a eu lieu en mairie de Charleville-Mézières. Onze villes ont répondu présent et avaient envoyé un ou plusieurs représentants (élus, directeurs de théâtre…). C'est le début d'un réseau de villes ayant « un intérêt pour la marionnette », soit une école, soit un festival, soit un théâtre important… soit plusieurs de ces caractéristiques réunies.


Environ vingt-cinq personnes étaient rassemblées, venues de Bialystok (Pologne), Ekaterinbourg et Saint-Pétersbourg (Russie), Gand (Belgique), Iida (Japon), Liberec et Plzen (République tchèque), Osijek (Croatie), la Région de Segou (Mali), Ségovie et Tolosa (Espagne). Huit autres villes ont témoigné de leur intérêt envers la future Aviama mais n'avaient pu envoyer de délégation : Bochum (Allemagne), Fribourg (Suisse), Iaroslav et Orel (Russie), Outremont et Saguenay (Canada), la Région du Sichuan (Chine) et San Martin (Argentine). L'idée qu'avait eue Claudine Ledoux lorsqu'elle fut invitée au congrès mondial de l'Unima (Union internationale des marionnettistes) de Rijeka (Croatie) en 2004 a fini par faire son chemin. « J'ai alors pensé qu'il serait intéressant de fédérer toutes ces villes qui ont tissé des liens très forts avec la marionnette […] et lors des deux festivals qui ont suivi, j'ai testé l'idée de créer un pendant politique à l'Unima ».


Beaucoup de personnalités du monde de la marionnette ont grandement approuvé l'initiative de la maire de Charleville-Mézières : Margareta Niculescu (première directrice de l'Institut International de la Marionnette et présidente d'honneur de l'Unima), Massimo Schuster (ex-président de l'Unima), Dadi Pudumjee et Jacques Trudeau (respectivement actuel président et secrétaire général de l'Unima), Raymond Weber et Lucile Bodson (président et actuelle directrice de l'IIM), Jean-Luc Félix et Anne-Françoise Cabanis (président des Petits Comédiens de Chiffons et directrice du festival mondial de Charleville-Mézières)… et également Jokin Bilarratz Sorron (maire de Tolosa) qui fut le premier élu étranger à rejoindre la préfiguration de l'Aviama. Le réseau veut pouvoir tisser un réseau de solidarité, d'échange et de coopération destiné à renforcer la reconnaissance des arts de la marionnette. Aviama a l’ambition de permettre que ces membres puissent se confronter leurs expériences, comparer les poliques et mettre en valeur nos actions… Parmi tous les témoignages de satisfaction des uns et des autres, nous retiendrons celui de Mitsuo Makino, maire d'Iida (par ailleurs ville jumelée depuis 1988 à Charleville-Mézières), qui espère que l'Aviama aura aussi un effet de promotion touristique ? pour toutes les villes membres.

Cette article est en parti repris de celui de Patrick FLASCHGO. http://www.lunion.presse.fr/article/culture-et-loisirs/les-villes-amies-de-la-marionnette-ensemble-on-est-plus-forts

Albert Bagno